Wet%20grass_edited.jpg

INFORMATION DE SANTÉ IMPORTANTE


Dans cette page, vous allez retrouver un certain nombre de réponses à vos questions concernant les conditions d'élevage, les préconisations en matière de santé, des conseils de félinotechnie, ou les évolutions récentes en matière d'élevage félin.

Les allergies 


Il existe plusieurs pistes de l'allergie au chat. Il y a ceux qui sont allergiques au chat et seulement au chat. Dans ce cas, il s'agit très souvent (dans 90% des cas d'allergie) d'une allergie à la salive que le chat dépose sur sa fourrure lorsqu'il fait sa toilette.

Ces personnes là sont sensibles à la protéine Fel d1 (autrefois appelée "cat1"), elle est sécrétée dans la salive, l'urine,

et les glandes sébacées et hormonales du chat. Dans une moindre part, ils peuvent également être sensibles à la Fel d2 sécrétée dans le plasma sanguin, ou encore à la Feld3 contenu dans la peau du chat.

 
Une bonne hygiène de vie permet aux moins allergiques de pouvoir avoir le plaisir d'avoir un chat sans trop de désagrément.
D'autres personnes, sont allergiques aux poils de chat, et dans ce cas, ils sont allergiques aux chats mais aussi souvent aux chiens ou aux chevaux.

En résumé, si vous êtes allergique aux chats …


Un peu : un ménage actif de votre intérieur, un bon entretien du chat, et vous pourrez profiter des ronrons
Beaucoup : la désensibilisation est votre meilleure arme, c’est long mais efficace sinon tournez-vous vers les races qui portent le moins d’allergènes


Passionnément : une seule solution :explosez votre tirelire pour un chat  transgénique américain
Pas du tout !!! C’est le paradis, même si cela n’évite pas le ménage !

Juste une précision, je suis allergique ... mais étrangement pas aux miens. Les éternuements et les crises d'asthme sont réservés aux expositions. 
C'est ridicule, je sais mais c'est comme ça.


 Les tests des maladies imprimés sur les pedigree des chats de races.

Lors de son conseil d'administration de novembre 2013, le LOOF (Livre officiel des Origines félines) a décidé qu'à partir de janvier 2014, les résultats des tests génétiques des principales maladies dépistables pourront être inscrits sur les pedigree à venir. La liste des tests concernés par race, ainsi que la liste des laboratoires homologués et les conditions précises seront prochainement publiées. 
L'authentification du prélèvement par un tiers vétérinaire sera une condition nécessaire à cette insertion.


Cela veut dire que concernant le british, les tests génétiques de la PKD pourront être inscrits sur les pedigree des chats qui ont été testés, et dont les tests ont été authentifiés, une belle avancée à suivre ...


  Un traitement pour la P.I.F., une excellente nouvelle face à ce fléau

 Actuellement, les chats diagnostiqués atteint de la P.I.F. sont condamnés à plus ou moins bréves échéances. La péritonite infectieuse féline, une maladie virale très contagieuse qui touche essentiellement les chatons, Le coronavirus impliqué, un virus à ARN, se transmet par voie oro-fécale et est particulièrement difficile à contrôler et à diagnostiquer. En l’absence d’un vaccin efficace, le seul espoir thérapeutique réside dans les médicaments antiviraux.
Le GS-5734, un médicament antiviral à petites molécules ciblant des protéines spécifiques impliquées dans la réplication du virus à ARN. Des études ont démontré son efficacité dans la prévention du virus Ebola chez les singes rhésus et dans l’inhibition des coronavirus à la fois dans des modèles de culture tissulaire et d’infection chez la souris 

____________________________________

Du nouveau dans la législation, la passion de l'élevage mieux encadrée

Résultat de longues négociations avec tous les acteurs de la filière de l'élevage de chiens et de chats, l'ordonnance relative au commerce et à la protection des animaux de compagnie a été publiée au journal officiel du 8 octobre 2015

 Les british blancs sur la sélette

" Surdité chez les chats blancs

La surdité, défaut éliminatoire en exposition, a été intégrée dans la liste des défauts de non-conformité pour toutes les races. Cependant, l'audition n'est pas « testable » lors d'un examen de conformité, mais par un test spécifique (test « BAER » pratiqué par les écoles vétérinaires ou les spécialistes en neurologie féline).

Ainsi, à compter du 1er janvier 2016, et suite à recommandation du conseil scientifique, les chats entièrement blancs, pour être « conformes », devront prouver qu'ils ont une audition bilatérale. Pour ce faire, les propriétaires devront accompagner le formulaire de conformité envoyé au club de race du résultat du test BAER. Les chats conformes avant le 1/1/2016 auront jusqu'au 31/12/2016 pour faire pratiquer le test et l'envoyer au club de race pour homologation par le LOOF. Tous les propriétaires ou éleveurs de chats blancs (tels que déclarés au LOOF) recevront un mail d’information personnalisé pour les informer. "

Inutile de dire que dorénavant, mes chatons blancs qui - entre parenthèses entendent tous parfaitement bien, il suffit d'agiter une balle ou un plumeau pour s'en rendre compte, on ferme la parenthèse - partiront tous en compagnie. Les éleveurs intéressés devront prendre cette dépense à leur charge, les chatons ne seront pas testés avant leur départ.

__________________________________________________________________________

  SQR, kézaco ?
Le LOOF innove : Les grands principes du SRQ (Système de Qualification des Reproducteurs). Système de sélection fondé non seulement sur la morphologie (résultats en expositions félines, titres de champion), mais aussi sur des critères de santé (tests génétiques) et, pour les Elites, sur les performances de leur descendance. 


__________________________________________________________________________ 

Du nouveau chez nos cousins : les scottish, et scottish straight

Le scottish fold, c'est notre cousin aux jolies petites oreilles pliées qui lui donnent de faux air de chouette. C'est adorable, mais ce gêne est également source de graves problèmes qui peuvent conduire au développement d'une maladie des os et des cartilages appelée ostéochondrodysplasie (puisque la mutation génétique cause la déformation du cartilage des oreilles, peut affecter aussi le cartilage des articulations en général). Le gêne en question a été difficile à isoler mais aujourd'hui il existe un test génétique permettant de connaitre les dispositions de chaque sujet face à cette maladie. 

Pour le bien être des chats avant tout, le LOOF a décidé lors de son conseil administration du 27 aout 2019 qu'à compter du 1er juillet 2020, les éleveurs de chatons fold devront fournir les tests de filiation pour les demandes de pedigree et tout reproducteur produisant des chatons « Fold » devra donc être identifié génétiquement et subir le dépistage pour le gène Fd. C'est forcément difficile à admettre pour les éleveurs car cela engendre des dépenses supplémentaires, mais il fallait en passer par là pour le bien être de ces chats et chatons. Ces mesures garantiront aux futurs acquéreurs que les chats nés en France à partir du 1er juillet 2020 sont bel et bien des Scottish Straight/Fold ou des Highland Straight/Fold non-issus de mariage Fold/Fold. 

Ces précautions vont également permettre de préserver cette race en danger.Pour approfondir les connaissances sur l’expression du gène « Fold », le LOOF va financer une étude vétérinaire à grande échelle afin de comprendre les relations entre le statut génétique et le statut clinique du chat.